Mises en scène (types)

Mises en scène (types)

MISES EN SCENE COURS

I/ Les différents types de mise en scène
1/ La mise en scène classique

-    Joué avec des costumes d’époque
-    Essaye de recréer l’atmosphère qu’on trouvait à l’époque
-    Rester le plus fidèle à l’auteur et à son époque
Ex : Tartuffe ou l’imposteur, Molière, mis en scène par Jean Pignol

2/ Réinterprétation

-    Réinterprétation de la pièce mais le texte ne change pas.
-    A partir du texte, créer une interprétation, selon la vision du monde du metteur en scène
-    On peut transférer le contexte de la pièce dans une autre époque
Ex : Tartuffe ou l’imposteur, Molière, mis en scène par Ariane Mnouchkine en 1995. Elle a transposé Tartuffe dans un monde contemporain. Elle est passée des dévots du XVIIème siècle aux islamistes extrémistes du XXème siècle.

http://www.youtube.com/watch?v=WbRm2JZm-1c

3/ Mise en scène de plateau

-    Pas de texte
-    Intérêt dans la mise en scène et pas dans le texte
Ex : Romeo Castellucci qui s’est inspiré de La Divine Comédie de Dante, référence à l’Enfer (chiens agressifs) référence à la religion (Jésus sur la croix).

http://www.youtube.com/watch?v=LOv3QsyJG2I

4 / Naturaliste

Créé au XIXème siècle par Zola, volonté d’illustrer le réel au plus proche, beaucoup d’objets sur scène = identification.

5/ Symboliste

Utilisation de symboles, scène pas surchargée, doit être interprété. Symbole = imagination de la suite
Ex : Shakespeare
Frontière entre le théâtre et la réalité

6/ Mise en scène baroque

Renaissance – classicisme, XVIIème siècle, Benjamin Lazar
Ex : Le Bourgeois Gentilhomme



II/ L’esthétique de la mise en scène

La mise en scène se base sur plusieurs éléments : l’espace, les costumes et décors et le jeu d’acteur.

1/ L’espace théâtral

•    Apparait en Grèce au Vème siècle avt JC. Le théâtre avait alors un rôle politique et religieux. Dyonisos représente le théâtre. Tous les citoyens devaient se rendre au théâtre, but politique et didactique. Théâtres en plein air
      Ex : Théâtre de Fourvière, Lyon
      Théâtre d’Epidaure, Grèce, colline = pente pour les gradins, son, résonnance

•    Moyen-Âge : Pas de bâtiment théâtre dans la rue, place principale du village. Théâtre de tréteaux. Théâtre religieux, décors existants parvis de l’église.
•    Renaissance : Globe, forme circulaire, Shakespeare.
Ex : Hôtel de Bourgogne et salle du Jeu de Paume.
•    XIXème siècle : Théâtre à l’italienne.
Ex : Théâtre de Lons
•    XXème siècle : Contemporain. Les lieux théâtraux sont des réadaptations de lieux existants. La mise en scène dépend du lieu et d’un espace.
Ex : La Cartoucherie d’Ariane Mnouchkine, vieux hangar.

2/ Costumes

•    Costumes sont réfléchis.
•    Symbolique des costumes.
Ex : Mettre en scène une pièce Antique avec des costumes contemporains = mythe universel, intemporel.

3/ Jeu de l’acteur

•    Travail au niveau de la diction, de la prononciation et au niveau corporel.
•    3 théories :
-  Stanislawsky : l’identification (essayer de retrouver au plus profond de soi-même des sentiments, les identifier aux personnages à jouer
-  Diderot : jouer d’âme (mauvais acteurs) ≠ jouer de réflexion (bons acteurs), sentiments = jeu irrégulier
    -  Brecht : La distanciation (grande distance entre le comédien et le personnage)