Texte 4, la tirade de l’hypocrisie

 Texte 4,   la tirade de l’hypocrisie  de « il n’y a plus  […] de son siècle »

 

Introduction :

                Molière est un auteur du XVII ème siècle durant la période du classicisme qui est mort sur scène et a écrit pratiquement que des comédies dont Dom Juan dont nous allons étudier l’extrait de l’acte V scène 2. Nous nous demanderons en quoi Dom Juan fait-il un éloge paradoxal de l’hypocrisie. Dans un premier temps nous montrerons en quoi c’est une tirade argumentative ensuite nous nous intéresserons à la société structurée par l’hypocrisie et pour finir nous aborderons la portée politique de la tirade.

Problématique : En quoi Dom Juan fait-il un éloge paradoxal de l’hypocrisie ?

I)                    Une tirade argumentative : Dom juan ou l’art de la rhétorique

Transition : La tirade permet à Dom juan de dévoiler son argumentation et de relever ses véritables sentiments en vers la religion et l’hypocrisie. C’est aussi une tirade particulièrement structurée.

1)      Une démonstration argumentative

  • Beaucoup de connecteurs logiques vont structurer la tirade
  • Discours organisé
  • Phrases particulièrement longues →très peu de ponctuation forte mais beaucoup de phrases complexes → montre un argument construit.
  • Dom juan domine par son art oratoire, domine aussi Sganarelle et tous les autres.
  • Dom juan utilise des proverbes / des maximes (ex : ligne 14 « qui en choque un, ce les jettes tous sur les bras » → « un » et « tous » crée ses propres proverbes. → Maitrise de l’art oratoire.

2)      Une tirade argumentative qui fait l’éloge de l’hypocrisie

  • Eloge paradoxal : Faire l’éloge d’une chose qui ne devrait pas être mise en avant. (Ex : Dès l’acte I scène 1 Sganarelle fait l’éloge du tabac et dans cette scène c’est au tour de DJ de faire l’éloge de l’hypocrisie) = Pièce constituée d’éloges paradoxaux.
  • Lexique mélioratif, mots qui montre l’éloge : « merveilleux » l.5-6 ; « privilégié » l.11-12 ; « souveraine » l. 13 ; « adroitement » l.21 ; « favorable » l.29 → Dj associe paradoxalement l’hypocrisie à des qualités / avantages.
  • Métaphore élogieuse / l’hypocrisie = art = plus ou moins « profession ». Pour DJ l’hypocrisie n’est pas donné à n’importe qui →il faut mettre en œuvre des effets pour être hypocrite = renversement de situation

3)      Le renversement de situation

Transition : L’argumentation de DJ va jouer sur les paradoxes et donc va opérer des renversements et retournement.

  • Antithèse : linge 1 et 2 « tous les vices à la mode passent pour vertus » → il installe le paradoxe. Le vice devient une vertu grâce à sa popularité
  • Syllogisme : raisonnement qui est éroné / faux → DJ va l’utiliser pour faire croie n’importe quoi dans les lignes 2-3
  • Syllogisme absurde de DJ va lui permettre en une seule phrase de renverser la situation = faire passer l’hypocrisie comme une vertu.
  • Présence du pronom « on » avec des  formules interpersonnelles, des mots globalisants comme « désolé » ; « tout le monde » l.11
  • Pronom « je » → montre que DJ fait comme tout le monde. Il se justifie en se déclarant à la mode.

II)                  Société structurée par l’hypocrisie

1)      Avantage de l’hypocrisie

  • Dans ces avantages on a l’impunité ( = absence de punition) « quoi qu’on la découvre, on ose rien dire contre elle » l.7 → l’hypocrisie est un vise qui n’est pas punis.
  •  Hypocrisie = statut privilégié → on le voit avec la métaphore « l’hypocrisie est un vice privilégié, qui de sa main ferme la bouche à tout le monde » l.11 = l’hypocrisie donne un pouvoir sans limite.

2)      La conduite de DJ face à l’hypocrisie

  • Dans cette tirade il annonce sa conduite à venir et tous les bénéfices qu’il en retirera. On le voit grâce à « douces habitudes » l.31 et le champ lexical de la protection : « bouclier » ; « manteau » l.22 ; « abris favorable » l.29 ; « mettre en sureté » l.30 = il peut agir en toute impunité et se mettre à l’abri quand la situation devient critique.
  • DJ est hypocrite mais calculateur = « je m’érigerais en censeur des actions d’autrui, jugerais mal de tout le monde » l36-37. DJ est hypocrite mais va jouer le rôle de la morale religieuse alors qu’il commet les pires actes.
  • Champ lexical de la guerre : « défendue » l.34 ; « ennemis » l.42 ; « contre eux » l.43 ; «  accableront » l.45.

III)                La portée polémique de la tirade

Transition : derrière le personnage de DJ, derrière ses actions il y a une critique du fonctionnement de la société et Molière va critiquer les faux dévots.<

1)      Le thème du théatrum mundi

  • Thème baroque, le thème de l’instabilité = gens instables car ils vont porter des masques
  • L’hypocrite est celui qui porte un masque « personnage » l3-4 ; « proffesion » l.5 ; « art » l.6 ; «  grimace » l.13 ; « grimacier » l.18 ; «  rhabillé » l.21 ; « intrigue » l.25
  • Champ lexical du travestissement = ça va poser le problème de l’être et du paraître.

2)      Société fondé sur les rapports de force

  • Les hypocrites vont être solidaires entre eux et vont bénéficier d’appuis important. «  On lie à force de grimaces une société étroite avec tous les gens du partis » l 12-13. →Ici la société étroite, les faux dévots fonctionnent en groupe fermé et ils vont dupés les gens biens et profite des gens honnête et de leurs faiblesse.
  • Champ lexical du piège = montre que même les gens honnête vont tomber dans le panneau et même si ils sont sincère et honnête les hommes sont bêtes et ne peuvent rien faire contre l’hypocrisie.

Conclusion : Ici on se cache derrière l’habit d’hypocrite pour se racheter une vie.

×